Devons-nous avoir peur de l’avenir du numérique ?

C’est ainsi que l’on pourrait résumer la piste principale de réflexion du Barcamp organisé à l’Université de Bourgogne lors du Forum des Métiers du Numérique. Pendant une heure trente, des étudiants, des professionnels, des professeurs et chercheurs de l’UB et d’ailleurs ont débattu autour de la thématique « Aujourd’hui et demain, numérique et société ». Un vaste et passionnant sujet sur lequel nous revenons pour vous !

Un futur à notre portée.

Une imprimante 3D. De la réalité augmentée. Des objets connectés et intelligents. Le futur numérique imaginé par Microsoft en 2009 pour les dix années à venir n’est plus forcément une utopie. De nombreuses idées ont déjà été réalisées ou sont sur le point de l’être. Les objets connectés sont de plus en plus nombreux, allant du calcul de vos calories perdues en temps réel à la surveillance de votre maison via des caméras qui envoient des données à votre volonté sur vos supports mobiles. Netflix propose de son côté des films et séries que l’utilisateur aura le plus de chances d’aimer en agissant comme un véritable profiler sur les actions de l’internaute sur le site. Ainsi, le numérique s’implante de plus en plus dans notre quotidien. Mais quels sont les risques ?

Tout d’abord, d’un point de vue pratique, la sécurité. Dans une société où de plus en plus d’éléments sont informatisés, les failles de sécurité sont nombreuses. Les industries elles-mêmes peuvent être en danger à force d’implémenter la technologie dans leur quotidien. Imaginez des centrales nucléaires qu’on parviendrait à infiltrer. Ou des hôpitaux. Sans être alarmiste, une véritable réflexion autour de la perte ou du vol de données ainsi que du contrôle des procédures effectués par le numérique doit être mené afin de renforcer la sécurité. Car si des pertes peuvent parfois sembler minimes virtuellement, elles ont souvent un impact sur le monde réel.

Réfrigérateur

Un réfrigérateur intelligent a déjà fait l’objet d’une cyberattaque (de SPAM et de courriels frauduleux) parmi d’autres objets connectés selon Proofpoint.

Quand la technologie devient profiler

Personne ne niera les bienfaits des nouvelles technologies. Du gain de temps de nombreuses tâches au partage et à l’échange de connaissances, les TIC sont d’une grande utilité. Mais les avancées technologiques sont-elles un danger pour notre liberté ? Le profilage à partir des réseaux sociaux, des mails, des recherches sur navigateurs ou encore des achats est en augmentation. Ainsi, les entreprises nous proposent, nous spamment, nous recommandent différents produits et services en fonction de nos goûts. On récolte vos informations personnelles qui sont ensuite revendues aux entreprises, on vous pousse à la consommation et on vous rend accro aux services, en vous proposant ce que vous aimez… Plus vraiment de curiosité personnelle à ce stade.

Bien sûr, chacun est responsable de ce qu’il écrit sur le net et peut verrouiller de nombreux éléments. Cependant, si vous, vous faîtes attention, il n’en va pas toujours de même pour votre entourage. Même ainsi, les nouveaux algorithmes vous suivent à la trace. Ceux de la plateforme de vidéo à la demande Netflix, par exemple, permettent de vous observer sur les films que vous choisissez, à quelle heure, quel jour mais également si vous avez passé la scène de torture ou êtes revenus plusieurs fois sur une scène d’amour. Et il pourra vous conseiller en fonction de tous ces paramètres. Effrayant, vous avez dit effrayant ?

La faille ? L’humain.

Les innovations numériques ne sont pas mauvaises en soit. Elles restent un outil fait pour faciliter la vie des personnes. Le problème, ce sont les humains derrière la machine. Ils peuvent détourner, s’infiltrer dans la technologie. Leur but est souvent lucratif plus qu’altruiste et cela au détriment de la liberté des gens. Pour vendre, on va jouer sur vos peurs. Qui dirait non à l’idée de mettre un bracelet à une personne âgée pour des raisons médicales ? Qui refuserait une plus grande sécurité contre les voleurs en opérant une surveillance dans la maison ? Même à travers l’utilisation d’objets en apparence inoffensifs, on pourra détenir des informations précises sur vous, vos goûts, vos déplacements et même vos désirs inavoués ou pas encore formulés.

Copyright Desso & Philips - Moquette lumineuse

Philips & Desso sont en train de créer des moquettes qui indiqueront par des lumières de nombreuses informations. Une avancée technologique utile notamment pour faire une évacuation ou se diriger dans des aéroports. © Philips & Desso

Quelle mesure prendre ? Selon Gilles Brachotte, enseignant-chercheur à l’UB en Sciences de l’information et de la communication, les enseignants, les éducateurs ont un rôle primordial pour permettre aux gens de se protéger, de s’éduquer face à cette intrusion dans leurs vies. Certains Etats ferment l’Internet, des entreprises mettent des mesures en place pour réduire les fuites d’information et les risques… Une véritable réflexion s’impose autour de l’avenir du numérique afin de conserver ses bienfaits sans subir les effets pervers de sa pénétration dans notre quotidien. Mais face à la création de besoins de la part de créateurs innovants, n’est-on pas en train de s’adapter aux outils plutôt que l’inverse ? L’organisation de la vie des individus, de la société, du travail tourne maintenant beaucoup autour du numérique. Qui a déjà réussi à passer plusieurs jours sans les nouvelles technologies ? On ne peut guère s’en passer.

Il faut donc veiller à prendre du recul, à se protéger et à innover en réfléchissant aux implications sur la société. Afin de ne pas faciliter notre vie au dépend de notre liberté et de notre sécurité.

Je vous conseille personnellement un excellent livre de Alain Damasio, La Zone du Dehors, un roman d’anticipation pas si éloigné de notre présent et de notre futur qui se rapproche en grande partie de cette thématique. Et vous, de votre côté, comment voyez-vous l’avenir du numérique dans la société ? Quels changements ses innovations vont-elles impliquer, selon vous ?

Vision du futur selon Microsoft

Un petit com' ? C'est ici...

Rechercher

Nos projets :

Community Managers en Herbe

Groupe Facebook Community Managers en herbe, rejoignez-nous !
Groupe Facebook "CM en herbe"

Veille métier CM

Un Netvibes pour suivre l'actu métier

Guide du Bad Buzz

Nos projets : Guide du Bad Buzz
Evitez les crises en ligne avec nos guides !

Abonnez-vous à nos posts !

Voir nos autres articles