Innovation et création numérique : zoom sur les Fab Labs, avec Net-Iki

Jean-Baptiste Fontaine est l’un des co-fondateurs du FabLab jurassien FabLab Net-Iki, situé à Biarne près de Dole. Néanmoins, vous pourrez le croiser sur Dijon, puisqu’il participe régulièrement aux événements locaux.

fablab-netiki

 

Bonjour Jean-Baptiste. Explique-nous quelles sont les réalisations « made in FabLab » dont tu es le plus fier ?

Je dirais  la co-réalisation d’un « jeu de lettres cursives » pour l’école Montessori. qui relève d’une démarche collective.

Peux-tu nous dire quelques mots sur toi et ton rôle dans la structure ?

Je suis Jean-Baptiste. Si je devais choisir trois mots-clefs pour me décrire : #CréatifCulturel, #Résilience #Débunking.

Je suis donc co-fondateur de FabLab. Pour moi, c’est l’occasion d’implémenter, d’expérimenter et de propager concrètement mes espoirs pour le monde de demain.

Selon toi, qu’est-ce qu’un FabLab, que peut-on y faire ?

Un FabLab c’est beaucoup de chose, et cela reste en grande partie à inventer. Je ne suis même pas sûr de vouloir en donner une définition figée. Mais si l’on insiste, voici ma réponse aujourd’hui et elle n’engage que moi :

Un FabLab peut être un lieu fixe, mobile, temporaire éventuellement, décentralisé et pluriel, ou virtuel. C’est aussi un ensemble de machines. Le concept initial en recensait 4 incontournables. mais on peut en avoir plus, ou moins, ou aucune.
Finalement pour moi, un FabLab, c’est une communauté. Une communauté de gens qui ont en commun des valeurs de partage, de bienveillance, et de mise en pratique (expérimentation). Cette communauté locale s’intègre facilement à la communauté globale par des valeurs interopérables (partage et bienveillance étant des logiques inclusives).
L’esprit des FabLab est pour moi directement issu des logiques du logiciel libre, et de la non violence.

L’objectif des FabLabs est multiple. C’est un lieu pour réaliser des objets, historiquement physique. mais aussi logiciel. Du hardware et du software issus de technologies modernes ou de vieux procédés.
C’est un lieu de production. C’est un lieu d’échange et d’apprentissage, afin de co-cultiver  l’intelligence. Je dis souvent que c’est la « hack » de l’école notamment, en tant que lieu d’enseignement de pair à pair.
Lieu de création de lien, de fertilisation croisée, de décloisonnement intergénérationnel. Un lieu pour échanger des problèmes, échanger et échafauder des solutions (brainstorming).
Un lieu de restauration d’un dialogue P2P, permettant de générer du lien social et faire vivre une démocratie.

Au final, un lieu pour « faire société ». Un espace pour créer des possibles. C’est un lieu « d’empowerment ». de réappropriation des savoirs. Apprendre à faire soi-même et apprendre à faire ensemble, apprendre a co-créer (collaborer). Un lieu pour inventer un monde plus judicieux, un lieu pour générer du bien commun.

Une dernière question, que j’ai également posée à Laurence du FabLab KelleFabrik : penses-tu que les professionnels de l’information puissent avoir un rôle à jouer dans les FabLabs? 

Bien sur ! Les FabLabs sont les avant-postes du monde de demain. L’homme a inventé l’informatique et internet sans trop savoir encore comment s’en servir et pour quoi faire véritablement.Pour moi, la révolution d’internet n’a pas encore eu lieu. Nous n’en avons que les prémices. Nos outils actuels de navigation dans le web : hypertexte + moteur de recherche + navigateur, sont loin d’être la panacée.

Les FabLabs manquent cruellement de capacités agiles pour s’organiser, gérer la communauté, les projets, les financements, les forces, les connaissances. Moi même, mon système d’information est un « terrain vague ». Alors, niveau collectif, autant dire qu’il y a du boulot :-).

L’une des capacités-phares du monde de demain réside dans l’augmentation de la capacité des individus à se fédérer autour d’une problématique, faire communauté (réseau), s’organiser, communiquer, partager, sécuriser, consolider, décider, perdurer et muter.

Merci Jean-Baptiste ! 

Adeline LORY

Pour vous rendre au FabLab Net-Iki, c’est par ici :

fablab-netiki-coordonnes

Pour en savoir plus sur ce que peuvent apporter les FabLabs, je vous invite à suivre la discussion à ce sujet, lancée au sein du MOOC Innovation par le Design Thinking (inscription – gratuite – préalable). Extrait :

« Dans quelle mesure peut-on prétendre/espérer que les fablabs peuvent devenir des lieux de production capable de réindustrialiser des sites, des régions voire des nations? »

discussion-fablab-mooc-idea

 

Ici aussi...

Adeline LORY

Intervenante pro à l'IUT et l'Université, j'assure les cours "écrits et oraux professionnels" et "réseaux sociaux". J'ai également créé Poledocumentation.fr, et je participe au blog collaboratif "Le Journal du Community Manager".
Ici aussi...

Un petit com' ? C'est ici...

Rechercher

Nos projets :

Community Managers en Herbe

Groupe Facebook Community Managers en herbe, rejoignez-nous !

Groupe Facebook "CM en herbe"

Veille métier CM

Un Netvibes pour suivre l'actu métier

Guide du Bad Buzz

Nos projets : Guide du Bad Buzz

Evitez les crises en ligne avec nos guides !

Abonnez-vous à nos posts !

Voir nos autres articles