Interview de Fabienne Bernard, chargée de communication digitale à l’UGAP

Rencontre avec Fabienne Bernard, chargée de communication digitale au sein de l’UGAP (Union des Groupements d’Achats Publics), une centrale d’achat public placée sous la double tutelle du ministre des Finances et des Comptes publics, d’une part, et du ministre chargé de l’éducation nationale, d’autre part. Elle nous en dit un peu plus sur son métier.

Quel est ton parcours scolaire et professionnel ?

Après un DEUG (BAC +2) en économie, j’ai souhaité faire « une pause » en pratiquant une de mes passions : la photographie. J’en ai profité pour passer le BEP photo. En réalisant un reportage photos sur les pompiers de Madrid, j’ai eu le déclic sur la rédaction de l’article qui accompagnait les clichés. J’ai décidé de continuer dans le journalisme. Par la suite j’ai eu la chance de faire partie de la 1ère promo du CPJ pour le diplôme en apprentissage (une 1ère pour cette école).

Quel est ton métier et en quoi consiste t-il exactement ?

Chargée de communication digitale consiste à proposer et mettre en place un plan de communication sur les canaux en ligne pour promouvoir l’établissement (site web de l’établissement, des newsletters, les réseaux sociaux,  les sites des partenaires, des webconferences, des vidéos…), suivre les connexions, l’e-reputation. Proposer et réaliser le contenu (article, interview) : assurer les comités de rédaction, rédiger ou relire des articles rédigés par d’autres, suivre la réalisation des supports (newsletters, e-mailing). Mettre en ligne les infos sur le site ugap.fr (via WordPress) et sur les RS.
Qu’est ce qui te plaît le plus dans ton métier ?

La diversité des actions. Dans une journée, je fais des choses très différentes (rédaction, code, maquette). Les relations avec les gens, s’intéresser à ce qu’ils font : c’est très enrichissant. Sans être très technique, on touche aux nouvelles technologies.

Peux-tu décrire une journée type à l’UGAP ?

Arrivée : point sur les différentes plates-formes de RS : nouveaux membres, valider des discussions, en poster. LinkedIn, Viadeo, Twitter.

Dans la journée : très varié. De la rédaction, des interviews, modifier des pages sur le site ou faire de nouveaux articles. Suivre l’e-reputation (paramétrer l’outil, faire des arrangements sur les données). Participer à des réunions ! Implication dans des nouveaux projets : comment aider sur les axes de communication.

Que penses-tu de l’importance des réseaux sociaux dans une entreprise et dans le monde professionnel en général ?

C’est inévitable de nos jours mais il faut bien définir la stratégie d’une présence : pourquoi ? Dans quels but ? Quels messages ? Quelle image veut-on véhiculer ? Qui se charge d’alimenter les groupes ? Attention : c’est un travail qui prend beaucoup de temps. Au début, trop souvent relayer à des stagiaires ou personnes sans connaissance de l’entreprise. C’est ce qu’il ne faut pas faire car le community manager transmet des messages au nom de l’entreprise qui seront lus par beaucoup de gens (profils différents) et cela peut être dangereux si mal rédigé (attention aux différentes compréhensions possibles !).

La présence sur les RS n’est pas une obligation, une entreprise peut aussi très bien fonctionner sans !

Louis Fucien

Après deux ans d'études dans la gestion, j'ai décidé de me diriger vers la communication digitale. Actuellement en alternance à la SNCF de Dijon en tant qu'assistant communication interne / externe.

Les derniers articles par Louis Fucien (tout voir)

Un petit com' ? C'est ici...

Rechercher

Nos projets :

Community Managers en Herbe

Groupe Facebook Community Managers en herbe, rejoignez-nous !
Groupe Facebook "CM en herbe"

Veille métier CM

Un Netvibes pour suivre l'actu métier

Guide du Bad Buzz

Nos projets : Guide du Bad Buzz
Evitez les crises en ligne avec nos guides !

Abonnez-vous à nos posts !

Voir nos autres articles