Interview de Jessica LEMAIRE – Rédactrice web-community manager chez Picaboum

Vous aimez les jeux sociaux?

Jessica travaille chez Picaboum, éditeur lyonnais d’applications sur réseaux sociaux et plateformes mobiles. Elle lève le voile sur son quotidien de rédactrice web-community manager :

picaboum, jeux sociaux, jessica

« Bonjour ! 🙂 Je dois avouer que je suis arrivée dans le Community Management un peu par hasard car j’ai une formation dans la communication des entreprises.

A l’origine, Picaboum était un site qui parlait des jeux sociaux et plus particulièrement des applications Facebook. Mon rôle était alors de rédiger des articles, des guides de jeux et des fiches descriptives des applications que je testais. Dans le même temps, nous avons nous aussi lancé une application sur Facebook, puis une seconde qui a connu un succès immédiat (le jeu d’échanges Les Monsteurs). Mon activité s’est alors petit à petit modifiée pour passer de la rédaction web au Community Management.

Chez nous, le Community Manager a plusieurs casquettes. Il doit bien sûr créer une communauté de joueurs et les fédérer autour d’un (ou plusieurs) jeu, mais il faut également animer cette communauté par le biais des fanpages, ainsi que par notre profil Facebook (le miens étant “Jessica Picaboum”). Ces canaux sont d’ailleurs très utiles pour veiller aux commentaires et retours des joueurs sur nos applications et pouvoir transmettre leurs envies et leurs attentes, mais aussi leurs problèmes (que ce soit techniques, fonctionnels ou autre) dans le but d’améliorer toujours d’avantage nos applications. D’ailleurs, nous mettons un point d’honneur à répondre et solutionner tous les joueurs qui nous contactent. Le CM étant le lien entre les créateurs d’une application et les joueurs, la communication est donc très importante et il est primordial que les joueurs se sentent écoutés.

Je m’occupe également de surveiller les statistiques d’audience de l’application afin de pouvoir tirer des conclusions sur les améliorations que nous avons faites sur les jeux, les animations etc. Il y a également une partie “veille” , afin de voir ce qui se fait ailleurs dans le monde et sur d’autres types de jeux. Il est important de s’informer sur la manière dont sont faites les choses ailleurs. Enfin, je crée également du contenu pour nos jeux. Par exemple dans notre jeu “ Les Monsteurs “ , il y a un quiz dont j’ai rédigé une partie des questions/réponses (avec mes autres collègues CM), j’ai recherché les thèmes et images pour les familles d’un autre de nos jeux etc.  Tout ceci, bien sûr, est fait en relation avec les autres équipes de l’entreprise.

Quelles sont les 3 tâches que vous réalisez le plus souvent au cours de votre semaine de travail ?

Alors actuellement, les 3 tâches qui reviennent sont surtout : – Animer la fanpage de nos jeux en publiant régulièrement des infos et des cadeaux – Surveiller et analyser les statistiques de nos applications. – Faire de la veille sur ce qui se fait ailleurs en matière de Community Management et d’application Facebook.

Bien sûr il n’y a pas que ça, d’autres jeux étant en préparation, il y a beaucoup de choses à faire en lien avec les équipes de développement, de game design, de graphisme etc.

Quels conseils donneriez-vous à un futur Community Manager ?

S’il n’y avait qu’un conseil à donner, je dirais : “ il faut réussir à prendre du recul “. Bien sûr que pour créer une communauté, il faut s’investir et donner de soi. Comme nous sommes humains, il y aura forcément un moment où le CM va s’attacher à sa communauté, peut-être plus qu’il ne le faudrait.. Mais elle peut parfois se montrer ingrate, et c’est à ce moment-là qu’il faut réussir à prendre du recul par rapport à la situation et aux personnes qui s’adressent à nous. L’inconvénient d’Internet, c’est que les gens oublient souvent qu’ils s’adressent à des humains, et ont tendance à se lâcher et à être plus virulents que s’ils avaient la personne en face d’eux. Aussi, il faut toujours garder à l’esprit que la communication est la clé d’un community management réussi. Par expérience, je peux dire qu’il vaut mieux répondre à quelqu’un en étant honnête, quand nous ne connaissons pas l’information demandée par exemple, plutôt que de ne pas répondre car une réponse, même dénuée de contenu, est quand même une réponse et sera plus appréciée que le silence. Ceci permettra de maintenir une bonne ambiance avec la communauté. Enfin, un community manager se doit d’être aimable et poli en toutes circonstances. Par contre, si on s’adresse à vous d’une manière qui vous déplait, n’oubliez pas de rappeler que la politesse fonctionne dans les deux sens. Certains internautes ont trop tendance à l’oublier.

 Jessica Lemaire sur Viadeo

Ici aussi...

Adeline LORY

Intervenante pro à l'IUT et l'Université, j'assure les cours "écrits et oraux professionnels" et "réseaux sociaux". J'ai également créé Poledocumentation.fr, et je participe au blog collaboratif "Le Journal du Community Manager".
Ici aussi...

Un petit com' ? C'est ici...

Rechercher

Nos projets :

Community Managers en Herbe

Groupe Facebook Community Managers en herbe, rejoignez-nous !
Groupe Facebook "CM en herbe"

Veille métier CM

Un Netvibes pour suivre l'actu métier

Guide du Bad Buzz

Nos projets : Guide du Bad Buzz
Evitez les crises en ligne avec nos guides !

Abonnez-vous à nos posts !

Voir nos autres articles