Rencontre avec Théo Delarche, vidéaste dans l’agence PVS Company et freelance

La vidéo est un moyen plus qu’efficace pour communiquer sur le web, et c’est bien ce que va nous prouver Théo avec cette interview. Touche-à-tout dans le milieu de l’audiovisuel, il partage avec nous son expérience et sa passion.

TheoTout d’abord, quel a été votre parcours pour arriver là où vous en êtes aujourd’hui ?

Je suis passé par la formation SRC à Dijon, suite à mon stage de 2ème année j’ai été pris sous l’aile d’une agence de production vidéo basée en Haute Savoie, PVS Company, spécialisée dans les sports extrêmes. Je suis donc auto-entrepreneur, la majeure partie de mes clients me sont apportés par cette agence mais je travaille aussi sur des projets indépendants.

theo 2

En quoi consiste ce métier, quelles tâches y a-t-il à réaliser au quotidien ?

Je suis réalisateur, monteur, cadreur, motion designer et par la même occasion producteur. Etant indépendant, je n’ai pas d’autre choix que de tout gérer. En ce moment (oct 2014), je réalise un documentaire de 13 min sur le Rallycross et en parallèle, le film de l’office de tourisme de St Gervais les Bains. Mais les taches à effectuer au quotidien ne se résument pas à ça. Je dois sans cesse trouver d’autres projets, être en contact avec mes commanditaires, etc…

Quels moyens avez vous mis en oeuvre avant de vous lancer en freelance ? (réseaux, contacts, …)

L’agence avec laquelle je travaille m’a servi de tremplin pour rentrer dans le milieu pro, mais j’avais aussi quelques contacts ayant déjà beaucoup travaillé dans la vidéo sur Dijon.

Quels rôles ont les réseaux sociaux pour votre travail en général ?

Je me sers quotidiennement des réseaux sociaux, dans le milieu du multimédia où tout est visuel, je suis constamment en train de publier mes réalisations sur ma page Facebook, partager mes actualités concernant la production vidéo, afin de faire grandir la communauté qui me suit. C’est souvent grâce à Facebook que les personnes découvrent mon travail et veulent bosser avec moi. C’est à mes yeux le meilleur moyen pour faire sa propre communication sur Internet.

Enfin, avez-vous des conseils ou des idées à ajouter à destination d’étudiants en communication ?

Je pense qu’il faut avoir de la motivation et surtout faire ce qu’il vous plait. Faire de sa passion son métier a été pour moi une grande chance.
Et pour finir, je pense que dans ces milieux de la création, le talent et la persévérance sont les clés.

Suivre Théo sur

Un petit com' ? C'est ici...

Rechercher

Nos projets :

Community Managers en Herbe

Groupe Facebook Community Managers en herbe, rejoignez-nous !
Groupe Facebook "CM en herbe"

Veille métier CM

Un Netvibes pour suivre l'actu métier

Guide du Bad Buzz

Nos projets : Guide du Bad Buzz
Evitez les crises en ligne avec nos guides !

Abonnez-vous à nos posts !

Voir nos autres articles