Jeu concours – The Social Dead (part7)

Un jeu dangereux

 

Quelle nouvelle épreuve attend nos héros ? Découvrez le maintenant avec The Social Dead ! Bonne lecture !

 

Ils avancent avec circonspection et passent le seuil de la porte.

     – Stop! retentit une voix qui résonne dans l’immensité de la pièce. Ne faites pas un pas de plus.

     – Vincent ? C’est toi ? lance Martha.

Elle ne peut pas croire que c’est sa voix qu’elle vient d’entendre. Se pourrait-il que… ?

Les hauts parleurs placés de part et d’autre de la pièce laissent à nouveau entendre la voix de l’homme.

     – Oui, mais surtout ne bougez pas d’où vous êtes !

     – Pourquoi ? demande Claire. Que se passe-t-il ?

 

Dans son appartement, Vincent jette un coup d’œil aux fenêtres qui sont affichées sur l’écran de l’ordinateur. Un message est ouvert dans un coin. Un message que « le Hacker » lui a envoyé quelques minutes plus tôt.

« Nous voilà de nouveau face à face Vincent ! Tu m’as donné du fil à retordre avec tes attaques incessantes contre TSD. À moi maintenant de te créer des problèmes.

Dans quelques instants, tes camarades vont arriver dans une pièce où ils ne pourront pas se déplacer seuls. Tu devras les guider. Le micro de cet ordinateur est relié à cette salle. Un seul faux pas de leur part – ou de la tienne – et tous vos espoirs seront réduits à néant. Au bout de la pièce les attend un téléphone. Il contient une information dont vous aurez besoin par la suite. Mais attention, elle est programmée pour s’effacer progressivement. Si la jauge de ton ordinateur atteint zéro, considère le message comme perdu. Tu as la possibilité de le restaurer mais attention : si la jauge se vide pendant trois minutes, elle doit se recharger pendant trois minutes aussi. Chaque fois que tu lanceras la restauration du message, tu paralyseras l’ordinateur. Si tu ne réussis pas cette épreuve en vingt minutes, tu auras perdu !

Concernant tes amis, ils doivent avancer de manière à ce que :

  • Aucun d’entre eux ne croise la route d’un autre.
  • Ils ne fassent que 13 déplacements. Pas plus pas moins.
  • Tous les deux pas, ils changent de direction.
  • Après les trois premiers mouvements, ils ne soient plus tous les quatre sur une même ligne.

Ils ne peuvent pas :

  • Sortir de la grille de jeu avant le treizième mouvement.
  • Avancer en diagonale.

Si un membre avance sans les autres, le jeu est perdu. Tout s’arrête dès que l’un d’entre eux touche le téléphone en étant hors de la zone de jeu. Attention ! S’ils touchent le téléphone alors que la jauge n’est pas pleine, l’information ne sera pas complète. Bonne chance ! »

 

     – Si vous bougez n’importe comment, vous allez détruire une information importante. Elle est dans un téléphone à l’autre bout de la pièce. Il va falloir que je vous guide pour avancer.

     – Comment sais-tu ce que l’on doit faire ? demande Martha suspicieuse et encore éprouvée de son épreuve mais ravie que tout ne repose plus sur elle.

Vincent entreprend de leur expliquer la situation et les conditions de jeu laissées par celui qu’il appelle à défaut de mieux, le Hacker. Claire se penche dans la pièce. Elle est plongée dans le noir et pleine de fumée : l’ensemble est peu engageant.

     – Je veux bien jouer le jeu mais c’est qu’on voit rien là-dedans !

     – Je vais être vos yeux, répond Vincent. Enfin, je vais vous guider.

Junji éclaire le sol avec son téléphone. Le sol est couvert de carré de carrelage. C’est ce qui va permettre à Vincent de les faire se déplacer.

Vincent est penché sur l’ordinateur TSD trouvé plus tôt dans la journée. Sur l’écran, en plus de celle des règles du jeu, il y a d’autres fenêtres ouvertes. Sur l’une, on peut voir une grille de 9 carreaux par 8 carreaux, sur l’autre on distingue la pièce où se trouvent les quatre autres filmés par le haut. Vincent est impressionné par la qualité du filtre que le Hacker a installé sur la caméra. Pour lui, c’est comme s’il n’y avait pas de fumée. Ses camarades sont juste un peu troubles.

     – Martha, tu rentres et tu longes le mur sur ta gauche. Tu t’arrêtes quand je te le dis.

Elle obéit. Vincent procède de la même manière pour les trois autres, d’abord Junji puis Adeline et enfin Claire

     – Vous n’êtes pas encore sur la zone de jeu. Normalement, vous avez tous un carreau de libre sur votre gauche et votre droite ?

Il les voit hocher la tête.

     – Claire et Martha, vous êtes les extrémités. Adeline et Junji le centre. Quel que soit le mouvement que vous devrez faire, vous devez toujours regarder dans la direction du téléphone. De cette manière je pourrai vous faire aller de gauche à droite mais aussi d’avant en arrière.

     – Quand le Hacker t’a-t-il contacté ?

     – Il y a environ deux minutes, répond Vincent. J’essayais d’obtenir une information sur son ordinateur et soudain tout s’est ouvert.

Claire est impressionnée par la rapidité de réflexion de Vincent.

     – Que le jeu commence ! lance la voix du Hacker dans le haut-parleur. Vincent, n’oublie pas : vingt minutes !

Les quatre qui ont déjà subi le décompte dans le labyrinthe, ne cachent par leur déplaisir de l’entendre à nouveau. Apparemment, ils sont toujours surveillés.

Pions_v2

 Les pions sont en place

Une jauge apparaît sur l’écran de Vincent. Elle commence à descendre progressivement. D’un clic, Vincent fait passer une fenêtre au premier plan. Elle contient un algorithme fourni par le Hacker. Il parait compliqué pourtant Vincent n’est pas effrayé par sa longueur. Il le parcourt du regard comme s’il lisait son journal du matin. Il dresse mentalement les conditions que l’algorithme remplit.

Toutes les 30 secondes, la jauge perd 5 % si les joueurs n’avancent pas et 3 % de plus si le téléphone n’est pas touché. Enfin toutes les minutes, 4 % sont inéluctablement supprimés.

Vincent calcule que si personne ne bouge, l’information sera perdue en 5 minutes. S’ils bougent, elle le sera en 10 minutes.

Il ferme les règles du jeu qui prennent de la place sur l’écran TSD. De toute façon, il les a déjà retenues par cœur. Il a une idée en tête. Cela va lui compliquer la tâche mais il ne peut pas s’en empêcher. Il attrape son ordinateur personnel et le place sur sa gauche.

      – Vincent ? lance la voix d’Adeline à travers le haut parleur de la machine.

    – Ok… il va falloir me faire confiance. Vous comptez vos pas. Dès que vous en avez fait deux, dites « changement de direction », cela m’aidera. Vous recommencez à compter à partir de zéro après chaque changement. N’oubliez pas de regarder toujours dans la même direction. Je restaure le message et on y va. Tenez-vous prêts !

Junji, Claire, Adeline et Martha l’entendent taper sur son clavier puis le son se coupe. Un « pschitt » sonore résonne dans la pièce et la fumée se densifie.

     – C’est aussi irrespirable qu’en boîte, crie Claire pour se faire entendre avant de tousser.

     – C’est sûrement la même fumée. Ils doivent louer la salle pour des fêt…

     – Tenez-vous prêts à compter ! les interrompt la voix de Vincent. Extrémités et centres, un pas avant.

     – Un ! répondent-ils en avançant.

     – Avant tous !

La réponse ne se fait pas attendre et Vincent se félicite d’avoir des équipiers aussi coopératifs.

     – Deux ! Changement de direction.

     – Droite tous.

Il les entend à peine répondre. Il regarde le timing : 30 secondes sont passées. Sa main gauche continue de taper sur le clavier. Il essaie de ne surtout pas perdre le fil de ses calculs tout en les faisant avancer.

     – À partir de maintenant, vous ne pouvez plus être sur la même ligne, dit-il sans même prendre la peine de regarder la grille où les points de couleurs se déplacent. Extrémités arrière, centres avant.

Claire et Martha reculent tandis que Junji et Ad avancent.

     – Deux, changement de direction. Ensuite ?

Les joueurs ne sont pas très à l’aise au milieu de cette fumée et dans un noir quasi-total.

     – Gauche puis avant pour tous, répond distraitement Vincent.

Ses yeux sont rivés sur les lignes de code qu’il tape à une vitesse incroyable. Ses yeux pétillent. Oui ! Cette fois, il va l’avoir ! Il commence à exulter.

Et soudain sa tentative échoue !

Il sert violement le poing tandis que son ordinateur sonne pour lui annoncer l’arrivée d’un mail. Le message s’ouvre automatiquement dans un coin de l’écran.

Vincent ne s’en rend même pas compte. Il ne renoncera pas après une seule tentative ! Sa main droite se met en mouvement sur l’ordinateur TSD. Il récupère une information et reprend ses calculs sur son PC. Ses sourcils sont froncés par la concentration.

     – VINCENT, tonne la voix de Martha.

Il sursaute. Pendant un instant, c’était comme si elle s’était retrouvée dans la même pièce que lui.

Il se reprend et regarde la jauge. Il jure. Un peu plus de trente secondes se sont écoulées pendant qu’il s’acharnait. Secondes pendant lesquelles les joueurs n’ont pas bougé. La jauge a perdu 10 % au lieu de 5 %. 15 % du message est désormais effacé. Deux minutes se sont déjà écoulées.

     – Où en êtes-vous ? demande-t-il un peu sèchement avant de remarquer l’e-mail.

     – Changement de direction, répond Martha irritée. Essaie d’être concentré !

     – Droite, avant, réplique Vincent.

gif1

À travers l’écran de fumée

Il lit le mail d’un œil distrait, en se demandant s’il ne devrait pas renoncer. Il se complique la tâche tout seul alors que l’épreuve demande déjà une réflexion considérable. Il sursaute soudain comme piqué par une guêpe.

     – Je suis probablement plus efficace que vous tous réunis pendant vos épreuves !

     – 1, 2, changement de direction ! clament-ils.

Claire enchaîne aussitôt.

     – Comment ça ?

Vincent est sérieusement agacé d’être interrompu à chaque fois. Ça l’empêche de se concentrer et de faire ses calculs. Il se demande quand exactement, il est devenu incapable de travailler avec quelqu’un. Il répond d’un ton plus sec qu’il ne le voudrait.

     – Gauche, Avant ! Parce que moi je réfléchis. Je ne reste pas cantonné à ce qu’on me demande.

     – Sois plus précis, grogne Adeline en levant les yeux vers le plafond.

Elle vacille et Junji est obligé de tendre le bras pour la rattraper avant qu’elle ne dépasse sa case.

     – Attention ! Si un membre avance sans les autres, le jeu est perdu.

Adeline jure entre ses dents mais elle insiste malgré tout.

     – Sois plus précis, Vincent !

     – Je veux dire que si vous aviez réfléchi avant d’obéir bêtement, on aurait gagné du temps. Si vous l’aviez fait vous vous seriez rendu compte que le jeu d’arcade TSD pouvait être remis à zéro et qu’il vous aurait alors suffit de faire un ridicule point pour réussir.

Adeline semble se ratatiner sur elle-même.

Vincent est maintenant lancé et il ne s’arrête plus.

     – C’est pareil ! Si vous aviez regardé autour de vous en entrant dans ce labyrinthe, vous auriez remarqué que le second étage était accessible par l’escalier du personnel. Il débouche trois mètres avant la porte !

     – Comment sais-tu cela ? demande Junji.

 

Impatient de lire la suite ? Nos héros d’en sortiront ils ? Rendez-vous demain à 9 h pour le savoir !

© Anaïs Hurter

Vous avez oublié les règles du jeu ? C’est ici !

Ceci est une œuvre de fiction. Toute ressemblance avec des personnes existant ou ayant existé serait totalement fortuite.

Nelia Courtais

J'ai obtenu mon DUT Information et communication en 2014. Je suis maintenant en Licence professionnelle ATC Communication et médiations numériques. J'aimerais devenir Community Manager.

Un petit com' ? C'est ici...

Rechercher

Nos projets :

Community Managers en Herbe

Groupe Facebook Community Managers en herbe, rejoignez-nous !

Groupe Facebook "CM en herbe"

Veille métier CM

Un Netvibes pour suivre l'actu métier

Guide du Bad Buzz

Nos projets : Guide du Bad Buzz

Evitez les crises en ligne avec nos guides !

Abonnez-vous à nos posts !

Voir nos autres articles