Jeu Concours – The Social Dead (part3)

Jeu de piste, jeu d’arcade

 

Selon vous, que se cache-t-il dans ce mystérieux hangar ? Découvrez le maintenant avec The Social Dead ! Bonne lecture !

Le garage est plongé dans le noir et sent le renfermé. Un ordinateur portable a été laissé là, fermé et à même le sol. Le groupe s’approche de l’objet. Vincent l’attrape et le retourne. Il teste la batterie. Elle est pleine.

     – C’est tout ce qu’il y a ici ? demande-t-il.

Les autres balayent la pièce du regard afin de voir s’il y a quelque chose de plus dans le local, quelque chose de moins flagrant. Ils se rendent rapidement à l’évidence, il n’y a rien d’autre ici.

     – J’habite à deux pas d’ici, nous pouvons peut-être aller nous installer au chaud pour voir ça de plus près, souligne Vincent.

Tout le monde approuve l’idée et c’est les uns derrière les autres qu’ils ressortent du garage. Claire, la seule à avoir un sac assez grand avec elle, se charge de transporter l’ordinateur. Junji referme la porte et remet le cadenas en place. Dans la rue, ils évitent les cadavres d’ordinateurs et font mine d’ignorer les carcasses encore fumantes de certaines voitures. L’air est encore piquant de fumée. Le logo « The Social Dead » semble les suivre à chaque carrefour.

Un quart d’heure plus tard, ils sont tous installés devant l’écran, fébriles à l’idée de ce qu’ils vont découvrir. Pour certains d’entre eux, leur avenir dépend de ce qu’ils vont trouver ou ne pas trouver dans cet ordinateur. Les cinq têtes se penchent en même temps tandis que Vincent allume l’engin. L’écran affiche le logo « The Social Dead » et une unique case avec un curseur clignotant apparait.

 

Texte2_illu1_finaleLa clé de la première énigme

     – Un mot de passe, super, grommelle Adeline. On fait quoi maintenant ?

     – Je m’en charge, répond Vincent avec assurance en prenant l’ordinateur sur ses genoux.

Des lignes de code défilent à l’écran. Ses coéquipiers regardent ce spectacle en ouvrant des yeux sidérés. Vincent parait ailleurs, concentré par les données affichées à l’écran. Deux minutes plus tard, il a craqué le mot de passe et le bureau s’ouvre. L’inévitable logo « TSD » sert encore une fois de fond d’écran. Une seule icône trône sur le bureau.

     – Si tu veux, je peux prendre le relais si c’est trop dur, ironise Martha.

La réplique fait sourire Vincent, il lui tend la souris.

     – À toi l’honneur.

Elle double-clique sur l’icône et un plan de la ville apparait.

     – Une carte ! Sérieusement ? soupire Junji. Tout ça pour ça.

Sa petite amie se mord la lèvre pour éviter de faire un commentaire désobligeant.

     – Il y a une zone entourée là, quelqu’un sait à quoi ça correspond ? demande Claire.

Adeline se penche pour jeter un coup d’œil au plan.

     – C’est la salle d’arcade, répond-t-elle négligemment.

     – C’est vraiment un jeu de piste, note Claire. Je suppose qu’il ne faut pas perdre de temps et y aller.

     – Ce n’est peut-être pas la peine que tout le monde y aille, souligne Junji déjà debout et prêt à partir.

Il attrape le bras d’Adeline encore assise par terre.

     – Si c’est une salle d’arcade, Adeline et moi sommes les plus qualifiés.

La jeune fille ne parait pas vraiment emballée à l’idée d’y aller mais elle suit le mouvement.

     – Je vais essayer de trouver des infos dans l’ordi, grommèle Vincent, je vais rester là.

L’équipe se partage en deux. Martha  reste avec Vincent tandis que les trois autres prennent la route de la salle d’arcade.

Le lieu, bien qu’immense, n’est pas très fréquenté en temps normal. Mais depuis que les jeux en ligne ont fermé, une partie des joueurs du réseau reviennent la fréquenter. Claire peu coutumière de ce genre d’endroit est impressionnée par le grand nombre de machines et par le bruit assourdissant qui y règne. Après avoir payé ses entrées, le trio se sépare pour trouver un indice. Claire est complètement égarée dans cet univers. Il fait trop chaud, cela sent la sueur et l’éclairage fluorescent la rend malade. Les joueurs qui s’énervent sur leur machine, les cris qui fusent : tout cela la trouble. Elle fait de son mieux pour rester attentive à tout ce qui l’entoure mais après avoir traversé trois fois la même salle et regardé des vingtaines de machines, elle se sent complètement étourdie. Junji fini par la rejoindre.

     – Ça va, tu m’as l’air un peu pâle ? Tu veux sortir deux minutes ? demande-t-il d’un ton compatissant.

     – Non ça va bien, je t’assure ! affirme Claire.

     – Ok, mais dis-moi si ça va pas. Tu as trouvé quelque chose ?

     – Non, et toi ? Tu as vu quelque chose d’intéressant ?

     – Non plus. J’ai surveillé toutes les machines de la salle d’à côté mais rien. Il reste encore deux pièces. Tu as vu Ad ?

    – Ad ? ah Adeline ! Non. Elle a peut être eu plus de chance que nous.

Ils traversent les deux pièces suivantes en tout sens à la recherche, non plus d’un indice, mais d’Adeline. Elle est introuvable. Junji commence sérieusement à s’inquiéter. Soudain la jeune fille apparait au détour d’une machine. Elle est manifestement très excitée.

     – J’ai trouvé ! Junji, Claire j’ai trouvé.

Elle attrape la main de son petit ami et l’entraine derrière elle. Elle se dirige vers le fond de la pièce et les deux autres, qui ont bien du mal à la suivre, découvrent un escalier qui descend au sous-sol. La pièce du dessous est plus calme. Adeline les entraine vers un coin de la pièce. Elle s’arrête devant un jeu d’arcade appelé « The Social Dead ».

La suite à 17 h cet après-midi, n’oubliez pas !

© Anaïs Hurter

Vous avez oublié les règles du jeu ? C’est ici !

Ceci est une œuvre de fiction. Toute ressemblance avec des personnes existant ou ayant existé serait totalement fortuite.

Nelia Courtais

J'ai obtenu mon DUT Information et communication en 2014. Je suis maintenant en Licence professionnelle ATC Communication et médiations numériques. J'aimerais devenir Community Manager.

Un petit com' ? C'est ici...

Rechercher

Nos projets :

Community Managers en Herbe

Groupe Facebook Community Managers en herbe, rejoignez-nous !
Groupe Facebook "CM en herbe"

Veille métier CM

Un Netvibes pour suivre l'actu métier

Guide du Bad Buzz

Nos projets : Guide du Bad Buzz
Evitez les crises en ligne avec nos guides !

Abonnez-vous à nos posts !

Voir nos autres articles