Jeu concours – The Social Dead (part5)

Labyrinthe mystérieux

 

Vers quoi va nous mener ce nouvel indice ? Découvrez le maintenant avec The Social Dead ! Bonne lecture !

Le trio se penche sur l’écran en ouvrant de grands yeux. Au lieu de l’habituel résumé de fin de jeu, un message clignote sur l’écran. Ils restent un moment indécis devant celui-ci.

 

« Bien joué ! 47.3062804| 5.1020487000000685. À l’attention de Martha. Bonne continuation. »

 

C’est quoi ça ? laisse finalement tomber Ad. Ça ne veut rien dire !

Junji soupire. Tous ces efforts pour ça ! Le couple semble complètement dépité mais Claire prend les choses en main.

     – Bah faites pas ces têtes ! Vous vous attendiez à quoi ? s’exclame-t-elle. Un message disant « Bonjour, voici les instructions pour détruire TSD, veuillez prendre un crayon et tout noter ! » ?

Les deux autres la dévisagent, surpris. La Claire curieuse a laissé place à une Claire caractérielle.

     – Bon, on sort d’ici. N’oubliez pas de noter l’information avant qu’elle ne disparaisse !

Avant qu’Adeline et Junji n’aient le temps de réagir, elle avait déjà remonté l’escalier. Ils photographient l’information et la rejoignent rapidement dehors. Elle les attend devant la voiture de Junji. Ils y entrent rapidement et Adeline met le chauffage au maximum. Claire, assise à l’arrière, s’adresse au conducteur.

     – Tu as un GPS ? demande-t-elle.

     – Non, grogne Adeline. Il préfère me laisser utiliser la carte et me prouver que je n’ai pas le sens de l’orientation !

Claire grimace. Elle n’a pas envie d’attendre pour confirmer son hypothèse. Elle attrape son téléphone.

 

Martha se réveille en sursaut. Vincent est toujours penché en avant à taper sur le clavier de l’ordinateur. Même après le message narquois, il continue à s’acharner. Son téléphone sonne mais il est trop occupé pour répondre. Il jette un œil à l’appelant et, quand il reconnait Claire, le fait glisser sur la table à destination de Martha.

     – C’est Claire, dit-il, répond-lui s’il-te-plait.

Martha hausse un sourcil et obtempère.

     – C’est Martha, dit-elle en décrochant. Vincent est occupé.

     – On a réussi, déclare la jeune fille. Enfin, Adeline a réussi. On a une nouvelle information. Apparemment, elle est pour toi.

     – Pour moi, s’étonne Martha. Tu es sûre ?

     – Attends une minute.

Claire écarte le téléphone de sa joue et se penche vers ses deux co-équipiers.

     – Vous pouvez envoyer la photo à Martha s’il-vous-plait ?

Dans les secondes qui suivent Martha reçoit le message.

     – Je l’ai. Tu as raison, cela s’adresse sûrement à moi, même si je ne vois pas pourquoi. Je ne sais pas quoi faire de ces chiffres.

     – Pour ça, ne t’inquiète pas, répond Claire. J’ai ma petite idée. Je crois que ce sont des coordonnées géographiques. Peux-tu chercher ça sur internet ?

     – Oui, une minute.

Elle attrape son téléphone professionnel dans sa poche et cherche sur le net pour éviter de couper la conversation. Deux minutes plus tard, elle récupère l’information.

     – C’est ça. Cela mène à l’autre bout de la ville. Un laser-game selon mon ami Google. On se rejoint là-bas ?

     – À tout à l’heure.

 

Vingt minutes plus tard, les quatre se retrouvent sur le parking du laser-game.

     – Vincent n’est pas là ?

     – Il continue de creuser la piste de l’ordinateur. Il est persévérant.

Tout en parlant, ils s’approchent du bâtiment. Ils en poussent la porte d’entrée. Elle n’est pas verrouillée mais le lieu est  vide et sent le renfermé. Adeline essaie d’actionner un interrupteur. Rien ne se produit.

     – Pas de courant, lâche-t-elle.

Le quatuor s’approche instinctivement de l’entrée du jeu. Il leur semble distinguer, à la faible lumière des lampadaires qui leur parvient par la porte vitrée, un tournant à moins d’un mètre de l’entrée.

     – Un labyrinthe, murmure Claire.

     – On se croirait dans Harry Potter, s’amuse Junji, peut-être qu’on va croiser Voldemort au milieu !

Martha lui lance un regard septique. Ils font encore quelques pas pour voir plus loin et soudain sursautent violement. Les lumières d’un bleu fluorescent qui parcourent le mur viennent de s’activer.

     – Pas de courant, hein ? grogne Martha à l’intention d’Adeline, une main sur le cœur.

Une voix synthétique sortie d’un haut-parleur s’active soudain les faisant à nouveau sursauter.

     – Le prochain indice vous attend au bout de ce labyrinthe. Saurez-vous faire preuve d’assez de calme et d’intelligence pour arriver au bout de cette épreuve en un temps limité ? Vous avez quinze minutes à partir de MAINTENANT !

Un bip régulier se met à marquer les secondes qui s’écoulent. Martha serre les dents. Les visages de ses équipiers, éclairés par des nuances de bleu, expriment la même indécision qu’elle. Ils n’ont pas le choix et peu de temps, aussi prend-t-elle la tête de l’expédition. Elle s’engouffre dans les étroits corridors du labyrinthe. Au début, elle essaie de mémoriser lorsqu’elle change de direction mais très vite, elle abandonne. Elle a déjà tourné quatre fois sur sa gauche et sept sur sa droite. Le bip régulier et lancinant commence déjà à lui faire mal à la tête. Elle presse le pas pour sortir au plus vite.

     – Quatorze minutes restantes, annonce la voix.

Elle accélère encore et les autres sont obligés de suivre le mouvement. Elle ne voit pas pourquoi il est question d’une épreuve d’intelligence. Pour le moment, il ne s’agit que d’avancer dans une obscurité partielle. Qui plus est, il n’y a qu’un seul chemin ! Un seul chemin qui passe son temps à bifurquer certes, mais un seul chemin quand même. Comme pour lui donner tord, ils débouchent soudain sur un embranchement en patte d’oie. Trois chemins s’offrent à eux.

     – Comment choisit-on ? questionne Junji.

     – Treize minutes restantes.

Un vidéo projecteur, perdu dans les hauteurs du plafond, s’active et vient projeter sa lumière sur le sol devant eux. Le texte est écrit dans un rouge luminescent presque sanglant. Des chiffres sont apparus devant les différentes voies. Une question de la même couleur est inscrite en-dessous.

     – En quelle année a été fondé Facebook ? lit Martha à voix haute.

Texte3_Illu1_finale_corr_datesLa marche de l’angoisse

     – Claire lève un sourcil. Quelle étrange question !

     – 1.2003      2. 2004      3. 2005,  poursuit Martha. C’est facile, c’est la réponse 2.

     – Je crois aussi que c’est ça, murmure Junji. Il est apparut la même année que Dofus.

Adeline hoche la tête. Martha s’engouffre dans le couloir en face d’elle. Elle commence à se ronger les ongles.

     – Douze minutes restantes.

Le bip est décidément très énervant. Changer de direction tous les trois pas est assez fatiguant.

     – On devrait accélérer, lance Claire.

     – Tu veux passer devant ? grogne Martha agacée. Non, alors ne dis rien. J’essaie de ne pas percuter un mur et aahhh !

Elle pousse un cri si aigu que Junji, pourtant habitué aux éclats de sa petite amie, doit se boucher les oreilles.

     – Onze minutes restantes.

     – Que se passe-t-il ? questionne-t-il.

Martha se frotte les yeux d’une seule main avec colère.

     – Un foutu miroir. J’ai eu peur de mon reflet ! Qui a eu l’idée de coller un putain de miroir dans un…. Laissez tomber !

Elle reprend le chemin. Ses nerfs sont à vifs. Elle a l’impression de marcher là-dedans depuis des heures alors que cela ne fait que cinq minutes.

     – Dix minutes restantes.

     – Oh, toi ! menace-t-elle la voix.

Être obligée de changer de direction tous les trois pas l’épuise. Ils débouchent sur un nouvel embranchement. À l’instant même un second projecteur s’allume et projette la question.

     – Sur quel réseau social en vogue, les marques sont-elles actuellement très présentes ?

1.Facebook      2. Tumblr      3. Instagram

     – Euh… C’est Facebook, non ? questionne Claire indécise.

     – Non, répond Martha. Il demande le réseau social en vogue en ce moment. Autrement dit, celui à la mode. La réponse c’est Instagram. Facebook c’est un piège.

Junji et Adeline échangent un regard. Eux aussi se seraient fait avoir.

     – Neuf minutes restantes.

Martha semble impossible à arrêter. Elle avance d’un pas déterminé et ne semble plus entendre ni le décompte ni le bip. Une dizaine de bifurcations plus tard, ils sont confrontés à une nouvelle question sur les réseaux sociaux.

     – En quel mois Instagram a-t-il officiellement dépassé Twitter en nombre d’utilisateurs ?

1. Janvier 2014      2. Juillet 2014      3. Décembre 2014

     – Réponse 3, lance Martha.

Personne ne prend la peine de lui demander si elle sûre d’elle. Cela se voit. Elle reprend son chemin. Les trois jeunes se rendent compte qu’ils n’ont pas été très utiles sur les trois premières questions et espèrent se rattraper sur la suivante.

     – Huit minutes restantes.

Martha  tourne rapidement à chaque changement de direction et se retrouve bientôt devant un escalier dont les marches en verre sont éclairées par une lumière violette. Elle en entame aussitôt l’escalade.

Adeline qui a le vertige s’accroche à Junji pour passer cette épreuve. La question suivante est juste au sommet des marches.

Le temps est compté ! Vont-ils réussir à répondre à toutes les questions à temps ? C’est ce qui vous sera dévoilé aujourd’hui, 18 h !

© Anaïs Hurter

Vous avez oubliez les règles du jeu ? C’est ici !

Ceci est une œuvre de fiction. Toute ressemblance avec des personnes existant ou ayant existé serait totalement fortuite.

Nelia Courtais

J'ai obtenu mon DUT Information et communication en 2014. Je suis maintenant en Licence professionnelle ATC Communication et médiations numériques. J'aimerais devenir Community Manager.

Un petit com' ? C'est ici...

Rechercher

Nos projets :

Community Managers en Herbe

Groupe Facebook Community Managers en herbe, rejoignez-nous !

Groupe Facebook "CM en herbe"

Veille métier CM

Un Netvibes pour suivre l'actu métier

Guide du Bad Buzz

Nos projets : Guide du Bad Buzz

Evitez les crises en ligne avec nos guides !

Abonnez-vous à nos posts !

Voir nos autres articles